Homélie du samedi 25 avril - Fête de Saint Marc - 2e samedi du Temps Pascal par le P. Adrien

Chers frères et sœurs,

L’Évangile de saint Marc se termine par cet envoi solennel en mission « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création ». C’est bien là le rôle des apôtres, le rôle de chaque baptisés. Mais aujourd’hui, cela peut nous sembler difficile, à l’heure du confinement, où l’on n’a pas le droit de s’éloigner à plus d’un kilomètre de chez soi... parcourir le monde pour annoncer l’Évangile semble compromis. En plus, les circonstances actuelles, la morosité ambiante ne semblent pas très propices à l’annonce de l’Évangile. Dur dur d’être missionnaire aujourd’hui.

En vérité, non. Car le monde que nous avons à évangéliser, il commence à côté de nous. Il commence dans nos propres habitudes, dans nos choix, dans notre état d’esprit... est-ce que je me laisse conduire par l’Evangile ou bien par d’autres choses (par la peur, l’indifférence, la colère, le désespoir et l’angoisse...) ? Le monde que nous avons à évangéliser commence avec ceux dont nous partageons l’existence, notre famille, nos voisins, les commerçants que je croise, mon aide à domicile... c’est pour eux et envers eux que le Christ m’envoie. Avec eux, suis-je témoin de l’Évangile ? Suis-je témoin de la charité, de l’espérance chrétienne ? Est-ce que je laisse les circonstances actuelles me rendre amer, angoissé... ou bien est-ce que comme le psalmiste, j’arrive à dire « l’amour du Seigneur, sans fin je le chante ; ta fidélité, je l’annonce d’âge en âge » ? Car c’est aujourd’hui que nous avons à être les témoins du Christ, les témoins de la victoire de Dieu sur le mal et l’égoïsme.

Aujourd’hui, le mal, le poison sont à l’œuvre, mais cela ne doit pas nous faire peur. En tant que chrétien, nous devrions affirmer : « non, je n’ai pas peur. J’ai confiance en Dieu. Le mal peut encore faire mal, mais je sais que Dieu l’emporte toujours, même au-delà de la mort. Par l’intercession de saint Marc, demandons à Dieu de faire grandir en nous la foi, l’espérance et la charité, afin que nous puissions être ses fidèles témoins auprès du monde qui nous entoure. Notre monde a besoin d’entendre aujourd’hui la bonne nouvelle de Pâques.

Retrouvez la vidéo de la messe de ce jour ici