Mardi de Pâques par le P. Adrien

Chers frères et sœurs,
Avez-vous retenu ce que Saint Pierre dit à ceux qui sont touchés au cœur par l’annonce de la résurrection de Jésus ? Il leur dit : « convertissez-vous ! ». Nous sommes à peine sortis du carême, de ces quarante jours d’effort, de conversion, à peine avons-nous le temps de souffler que saint Pierre nous en remet une couche : « Convertissez-vous ! » Est-ce que saint Pierre n’exagère pas un peu ? Est-ce que l’Eglise ne nous en demande pas trop en nous demandant de continuer à nous convertir ? Non, car nous ne serons jamais quitte de nous convertir.
Le Temps Pascal qui s’est ouvert avec Pâques est aussi un temps de conversion : on ne se prépare plus à accueillir le mystère de la mort et de la résurrection du Christ, on essaye de vivre présentement avec le Ressuscité. Le Temps Pascal est un temps plus important que le carême, car il est le temps où nous devons essayer de conformer notre vie au ressuscité, c’est le temps où nous devons reconnaitre que « oui le Christ est vivant, il vit avec moi aujourd’hui ; oui ma vie ne peut être que vie avec le Christ ». C’est le temps où je dois laisser le Dieu vivant me transformer afin qu’il fasse de moi aussi un ressuscité, un homme ou une femme qui vit chaque instant en présence de Dieu, un homme ou une femme qui vit chaque instant uni à l’amour de Dieu, le temps Pascal doit faire de nous de véritables coopérateurs de Dieu.
Le temps du confinement qui va encore durer peut être pour nous l’occasion d’être attentif à ce Temps Pascal qui souvent est un peu délaissé. Dans ce contexte particulier marqué par l’angoisse, le doute, la précarité, la mort... comment est-ce que je vis du Ressuscité ? Comment est-ce que je rayonne du Christ ressuscité ?
Si nous aussi, nous avons été touché au cœur par l’annonce de la résurrection, alors il nous faut continuer notre transformation, notre conversion – ce n’est pas une conversion pénible, mais la conversion à la joie, à l’espérance, à la vie de ceux qui se savent aimés et sauvés par Dieu. Convertissons-nous et soyons signe du Christ ressuscité, notre monde en a besoin, sa conversion ne pourra se faire sans nous, sa conversion ne pourra se faire sans le Christ ressuscité qui agit en nous.

Retrouvez la vidéo de la messe du jour ici